Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Un peu moins de profit pour un peu plus d’emplois

5 juin 2009 English ] [ français ]

Confcooperative, une des principales organisations coopératives italiennes, a célébré son 90ème anniversaire lors de l’assemblée générale qui s’est tenue à Rome le 26 mai. Plus de 1000 participants ont pris part à cet évènement dont des représentants importants de la vie sociale, politique et économique italienne. Des représentants du gouvernement comme les Ministres d’Etat Tremonti (Ministre de l’Economie et des Finances) et Sacconi (Ministre des Politiques en matière d’Emploi), messieurs Scajola et Ronchi ont participé à la réunion. Dans son message, Luigi Marino, Président de la Confcooperative, , a décrit les buts atteints et les futurs défis qui attendent le mouvement coopératif.

Confcooperative représente 20 000 entreprises regroupant 506 000 membres et qui ont un chiffre d’affaires consolidé de 62 milliards d’euros. L’organisation a doublé son poids économique au cours des 10 dernières années et elle continue de croître pendant la crise actuelle mais plusieurs sonnettes d’alarme ont retenti, surtout dans les régions d’Italie du sud. Le repli du crédit et les retards de paiement de la part de l’administration publique sont autant de questions ouvertes qui devront être résolues afin de sortir de la crise. Un des points les plus importants soulignés par M. Marino est que le mouvement coopératif se développe mais que ce développement est plus significatif dans les coopératives de travail associé et dans les coopératives sociales. De plus, une grande partie des nouvelles coopératives sont créées par les nouveaux citoyens italiens, des personnes qui proviennent de l’immigration, et dans ce sens, les entreprises coopératives jouent un rôle clé dans la cohésion et l’intégration sociale.

Le Président Marino a souligné le rôle clé des entreprises coopératives en tant qu’instrument pour sortir de la crise mais des règles européennes et internationales novatrices et plus étendues sont nécessaires selon lui pour rapprocher davantage la finance et l’économie de la réalité. Le slogan « Un peu moins de profit pour un peu plus d’emplois » lancé par le Président Marino au cours de la rencontre a été très apprécié par le Cardinal Bagnasco qui, s’exprimant au sujet des entreprises coopératives, a déclaré qu’elles représentaient un instrument de croissance humaine et pas uniquement de réussite économique.