Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Un musée pas comme les autres

23 mars 2012 English ] [ français ]

Imaginez un musée dont l’œuvre la plus inestimable ne serait pas un tableau de Van Gogh ou une installation d’Ai Weiwei, mais un casse-croûte centenaire emballé dans un vieux journal daté de 1886 ! Un tel un musée existe réellement. C’est le musée des travailleurs coopératifs danois situé à Copenhague, dans un bâtiment qui est reconnu pour être la première salle de réunion de travailleurs dans le monde.

Lorsque vous entrez dans le Musée des travailleurs, situé en plein cœur de Copenhague, vous découvrirez bien vite qu’il est loin du musée traditionnel, feutré, solennel et peu fréquenté. Le musée a une ambiance dynamique et accueille de nombreux visiteurs de tous âges qui viennent pour en savoir davantage sur le mode de vie de leurs grands-parents au temps de leur jeunesse mais aussi et surtout sur 150 années de l’histoire des travailleurs danois et européens.

Le musée ne raconte pas l’histoire traditionnelle du pays, la gloire, l’ascension et la chute des anciens rois. Au lieu de cela, il recrée la partie de l’histoire que les autres musées n’abordent pas à travers l’histoire du mode de vie des travailleurs danois et de leur organisation. C’est ce qui le rend si populaire, particulièrement parmi les jeunes visiteurs.

L’année internationale des coopératives 2012

Pour marquer l’année internationale des coopératives 2012, Henning Grelle, un historien du Musée, travaille à la rédaction d’un livre sur l’histoire du mouvement coopératif danois. Le livre qui sera publié en novembre 2012 veut mettre en lumière le fait que le modèle coopératif est toujours bien vivant au Danemark.

En publiant ce livre, il espère ainsi sensibiliser davantage le public sur le rôle clé que les coopératives danoises jouent dans la structure et le dynamisme de la société et le marché du travail. En outre, le musée voudrait attirer ainsi l’attention des politiciens sur le modèle de l’entreprise coopérative et les convaincre qu’il est essentiel si l’on veut des entreprises durables et des solutions économiques efficaces.

Notons, que le casse-croûte a été réellement trouvé et remis au Musée des travailleurs en 1986 par un groupe d’historiens qui rénovaient un cabinet en verre ayant appartenu au roi Frederik IV au château de Rosenborg à Copenhague. Il avait simplement été oublié derrière le meuble par les travailleurs en 1886. Le casse-croûte est aujourd’hui exposé au Musée des travailleurs coopératifs danois où il symbolise l’histoire de la coopération de travail associé, simple et âgée mais en aucune manière oubliée !

Plus d’informations : http://www.arbejdermuseet.dk/