Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Sortie d’un guide de la Commission européenne sur l’économie sociale pour lequel CECOP a contribué

13 mai 2013 English ] [ français ]

La Commission européenne a récemment publié le volume 4 du guide « Social Economy and Social Entrepreneurship » dédié à l’économie sociale et l’entrepreneuriat social (disponible uniquement en anglais). L’étude souligne le rôle de ces entreprises qui représentent une source importante d’inspiration et d’énergie pour surmonter la crise actuelle. CECOP a été invitée à adresser un message au nom des coopératives de travail associé et coopératives sociales. Plusieurs exemples de coopératives dans l’industrie et les services ont été mentionnés : la coopérative de travail associé française Ceralep, le Consortium de coopératives sociales italien “In Concerto”, la coopérative de travail associé bulgare “Chernomorka” et le Groupe coopératif espagnol Mondragon.

Le guide indique qu’en raison de leur nature managériale « du bas vers le haut », les entreprises d’économie sociale et les entreprises sociales ont été en mesure d’identifier les besoins émergents et de développer des réponses appropriées, souvent sans le soutien du secteur public. Opérant sur le marché, elles doivent, de ce fait, maintenir un niveau d’efficacité élevé et sont en mesure de contribuer de manière significative à l’innovation sociale, en développant de nouveaux produits et services conçus pour répondre aux besoins sociaux. Grâce à leur proximité avec les usagers et l’environnement local, ces entreprises sont idéalement positionnées pour comprendre les besoins émergents dans la société et par conséquent, pour développer des réponses innovantes.

On y souligne trois principaux problèmes pour ces entreprises : le manque de visibilité, en particulier dans les médias de masse qui ne reconnaissent pas leur importance mais aussi la difficulté d’accès au financement et le manque d’une réglementation uniforme dans tous les pays. Le guide comprend une lettre de Bruno Roelants, secrétaire général de CECOP (page 29), qui invite les institutions européennes et les gouvernements nationaux “à analyser en profondeur les raisons pour lesquelles certaines entreprises sont plus résistantes en temps de crise et adopter des mesures politiques basées sur les leçons qui ont été tirées”. Les coopératives de travail associé et les coopératives sociales ont prouvé leurs force depuis des décennies et elles l’ont encore démontré depuis l’éclatement de la crise en 2008 : “leur expérience est une forte source d’inspiration pour les politiques publiques, non seulement pour les coopératives mais pour les entreprises de manière générale, mais sans mesures politiques efficaces, la résilience des coopératives à la crise ne pourra durer éternellement”.

Les publications de CECOP suivantes ont été mentionnées comme sources utilisées pour la rédaction du guide : l’étude « La résistance du modèle coopératif » et les livres « Coopératives, Territoires et Emplois : vingt expériences de coopératives encrées localement et actives dans l’industrie et les services en Europe » et « Au-delà de la Crise : Coopératives, Travail, Finance. Création de richesse dans la durée ».

Vous pouvez télécharger (uniquement en anglais) le guide ici