Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Max Delespesse, un des principaux fondateurs de CECOP, nous a quittés

17 décembre 2013 English ] [ français ]

Max Delespesse était une des rares consciences de notre temps. Il a été l’initiateur d’innombrable recherches philosophiques. Il a surtout été le pilier de la « nouvelle économie sociale » et de la création de CECOP.

Dans les années 80, Max Delespesse a dans l’idée de rassembler les initiatives wallonnes autour d’un même projet, le « Carrefour des Alternatives ». Quatorze ans plus tôt, il avait déjà pris l’initiative de réunir les nouvelles communautés qui s’étaient développées en Belgique et à l’étranger sous la forme du Centre Communautaire International (CCI). Au début des années ‘80, le mouvement communautaire s’est affaibli mais un certain nombre de ses anciens membres
commencent à créer de nouvelles coopératives et des entreprises alternatives à pertinence économique et sociale.

En 1981, Solidarité des Alternatives Wallonnes (SAW) devient – à côté de la Fédération Belge des
Coopératives de mouvance socialiste (Febecoop) et la Fédération Nationale des Coopératives
Chrétiennes (FNCC) - la première fédération pluraliste wallonne. SAW se donne pour objectif général de devenir, pour les divers courants de la « nouvelle coopération » et pour toutes les alternatives, un lieu de convergence, de rencontres, d’expression et de développement.

En 1984, SAW dote CECOP, alors « Comité européen des coopératives ouvrières de production » créé en 1979 – d’un secrétariat opérationnel. SAW détache en effet 3 postes subsidiés qui permettent à CECOP de démarrer ses activités. Sans Max Delespesse, CECOP aurait mis beaucoup plus de temps à se doter d’un secrétariat permanent. Nous devons nous rappeler que nous lui devons beaucoup.

Légende photo : Max Delespesse et son épouse, Linette Dengis-Delespesse