Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Les femmes espagnoles se sentent mieux et occupent des positions plus élevées lorsqu’elles travaillent dans les coopératives.

10 mai 2016 English ] [ français ]

Lorsque l’on parle des coopératives et du genre, l’Espagne n’est pas différente des autres parties du monde. Les femmes espagnoles peuvent obtenir des meilleurs emplois et se sentent mieux en travaillant dans les coopératives.

Les statistiques sont claires : selon le Département des femmes de la Confédération espagnole des coopératives de travail associé, COCETA, 49 % des travailleurs dans les coopératives espagnoles sont des femmes, un chiffre plus élevé de 12 % que dans les autres types d’entreprises.

Le pourcentage de femmes occupant des positions élevées atteint 39 %. Il est à peine de 6 % dans les autres types d’entreprises.

Les enquêtes de COCETA révèlent qu’environ 80 % des femmes déclarent que leurs coopératives les aident à accéder aux fonctions dirigeantes.

Les salaires des femmes espagnoles sont généralement inférieurs de 18 % environ à celui des hommes pour le même genre de travail alors que dans les coopératives de travail associé on ne note aucune différence.

En plus, 86,9 % des coopératives de travail associé développent des programmes spécifiques pour l’égalité des genres.

Des défis sont encore à relever : les statistiques coopératives devraient être les mêmes pour les femmes que pour les hommes, surtout en ce qui concerne les positions élevées. C’est pour cette raison que le mouvement coopératif espagnol travaille toujours avec force sur les questions relatives au genre.

Cette année COCETA prévoit d’éditer son Journal des femmes, une revue dont la publication avait été interrompue en raison de la crise.