Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Les coopératives : une autre manière de sortir de la crise pour les jeunes

8 novembre 2011 English ] [ français ]

Les chiffres du chômage et de la précarité du travail des jeunes Espagnols sont terrifiants. Près de la moitié des personnes âgées entre 16 et 29 ans ne trouve pas de travail. Et comme si ces chiffres n’étaient pas suffisants, le salaire moyen des jeunes est de 15.370 euros, et 40 % occupent des emplois en dessous de leur niveau d’études. Juan Antonio Pedreño, président de la Confédération Espagnole de Coopératives de Travail Associé (COCETA) insiste sur le fait que si dans les autres entreprises, l’emploi est en perte, dans les coopératives, non seulement il ne baisse pas mais en plus, il est aussi en augmentation.

Le journal « Empresa y Trabajo » de COCETA a publié un dossier sur l’expérience des entreprises Imperdibleo Idaia, Seis60 ou Emergya, Claraboia ou Dosotres ; des exemples de coopératives dont les membres n’avaient pas plus de 30 ans quand ils les ont créées. Ce n’est pas la même chose d’avoir un patron qui te commande que d’aller au travail en sachant que c’est toi qui va bénéficier de tes efforts pour l’améliorer et non une autre personne, déclarent les membres de la coopérative andalouse Seis60.

Des cours d’initiation au coopérativisme

En ce qui concerne la formation en matière de coopérativisme, COCETA développe un programme appelé Aulacoop, destiné aux jeunes qui veulent découvrir ce qu’est une coopérative de travail et comment elle est gérée (www.aula.coop/itinerarios.asp). Dans chaque Communauté autonome, des activités et des cours sont organisés dans les universités et les collèges surtout. Quelques universités disposent de centres coopératifs comme par exemple le Centre d’Études Coopératives de l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle (Cecoop) ; celui de l’Université de Valence et de l’Université D’Alcalá de Henares de Madrid.

Photo : Membres de la coopérative Emergya en Andalousie (Espagne)