Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Les coopératives de travail associé partagent leur expertise à l’intergroupe Economie Sociale du Parlement Européen

14 juillet 2013 English ] [ français ]

CECOP a participé à l’audition publique de l’Intergroupe Economie Sociale du Parlement européen qui s’est tenue le 9 juillet à Bruxelles. Il avait pour thème : « Comment les entreprises de l’économie font-elles face à la crise économique ? ». Des représentants des coopératives de travail associé ont été invités à partager leur savoir-faire. On comptait parmi eux Eva Alejo qui a décrit le modèle de gouvernance et de stratégie du groupe coopératif Mondragon. Ce dernier permet de combiner compétitivité et développement territorial.

La réunion a été ouverte par le Député européenne Raffaele Baldassarre (Co-présidente de l’Intergroupe Economie Sociale), qui a souligné le rôle joué par les coopératives dans l’économie européenne, notamment en termes de maintien de l’emploi et d’inclusion sociale en ces temps de crises ainsi que la nécessité de soutenir ces structures financièrement et politiquement. A cette occasion, la Députée européenne Patrizia Toia a présenté les principaux aspects et les recommandations du rapport récemment approuvé par le Parlement européen sur la contribution des coopératives à surmonter la crise, où une attention particulière est accordée aux transmissions d’entreprises sous une forme coopérative et au rôle joué par les coopératives actives dans l’industrie et les services à fournir des emplois.

La Commission européenne était représentée par Axel de Martène (membre du Cabinet du Commissaire Barnier) et Ettore Marchetti (DG Emploi, affaires sociales et inclusion), qui ont mis l’accent sur la reconnaissance de la pluralité d’entreprises et la nécessité d’apprendre à partir de l’expérience de l’économie sociale pour repartir vers un modèle économique plus durable.

La députée européenne Marie-Christine Vergiat (Vice-présidente de l’Intergroupe Economie Sociale) a conclu la réunion en se réjouissant du fait qu’une attention croissante était portée à l’économie sociale. Par ailleurs, elle a attiré l’attention sur le fait que l’économie sociale n’est pas quelque chose de nouveau : en effet, les coopératives modernes ont été développées au cours des 200 dernières années et ont résisté à plus d’une crise. En plus de cela, les coopératives n’ont pas seulement résisté à la crise actuelle, mais ont également augmenté le nombre d’emplois créés.