Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Les coopératives de travail associé enregistrent une croissance 7% au cours des 3 premiers mois de 2010

8 mars 2011 English ] [ français ]

Le nombre de coopératives de travail associé a augmenté de 7% l’année passée par rapport à la même période en 2009, selon la Confédération Espagnole des Coopératives de travail associé (COCETA). Parallèlement, la confédération a annoncé qu’elle avait contribué à la création de 10.000 postes de travail par an depuis 1986, avec une moyenne de 500 entreprises créées chaque année.

En ce sens, elle a également participé à une augmentation de 4,5% dans la quantité des emplois créés au cours de la même période. Le secteur des coopératives de travail associé en Espagne représente aujourd’hui environ 17.000 entreprises qui génèrent un chiffre d’affaires proche des 54 millions d’euros. Ces entreprises emploient 205.700 travailleurs contre 70.000 lors de la création de COCETA en 1986.

De plus, selon le dernier annuaire de COCETA, 49% des personnes dans les coopératives de travail associé sont des femmes. Parmi celles-ci, 39% occupent des postes de direction alors que dans les autres entreprises qui n’adoptent pas ce modèle, le pourcentage de femmes qui occupent le même type de fonction est à peine égal à 6%.

Lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Valence où l’on inaugurait les activités du 25ème anniversaire de l’organisation, son président, Juan Antonio Pedreño, a souligné les difficultés financières que traverse le secteur. « Les coopératives se maintiennent grâce aux efforts de ses membres » a-t-il ajouté et a exhorté les pouvoir publics à soutenir le modèle coopératif. « Notre défi pour 2011 est d’obtenir un plus grand rôle dans le dialogue institutionnel, et pour y parvenir, nous devons faire connaître notre potentiel aux organes politiques ».

Pedreño a également souligné le rôle de ces entreprises dans le développement local et il a déclaré qu’elles représentaient un modèle pour l’avenir : « les coopératives obtiennent des résultats plutôt bons alors que d’autres modèles démontrent leurs limites et à un moment où les emplois dans le secteur public vont difficilement augmenter ». Le président de COCETA a également souligné le rôle de l’organisation dans la création et le maintien de l’emploi au cours de ces 25 ans d’activité. « Dans des moments comme ceux que l’on connait maintenant, les coopératives se sont engagées à équilibrer les dépenses et les recettes et à maintenir des emplois », a-t-il souligné.

Felice Scalvini, co-président de Cooperatives Europe, qui a assisté à la cérémonie de COCETA, a insisté sur le fait que partout en Europe, les entreprises coopératives résistent mieux à la crise : « Tout le monde dit que les choses vont mal. Pourtant, en demandant à nos organisations dans les différents pays au cours de ces trois dernières années, j’ai constaté que même s’il existe des difficultés, la situation n’est pas si terrible. Dans une certaine mesure, l’histoire nous donne raison ».