Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Les coopératives contribuent de manière significative au tourisme durable en Europe

6 décembre 2013 English ] [ français ]

Le 4 décembre 2013, plus de 1000 coopératives de travail associé et sociales appartenant au réseau de CECOP – CICOPA Europe impliquées dans des activités liées au tourisme ont célébré la Journée européenne du Tourisme. Le modèle d’entreprise coopérative qui repose sur des valeurs telles que la responsabilité personnelle, la démocratie, l’égalité et la solidarité permet de produire un tourisme plus durable et responsable tout en alliant la compétitivité économique avec des besoins sociaux et environnementaux.

Le tourisme représente aujourd’hui un secteur clé de l’économie européenne générant plus de 10 % du PIB de l’UE (directement ou indirectement) et employant, selon la Commission européenne, 9,7 millions de citoyens dans 1,8 million d’entreprises. Dans sa Communication publiée en 2010 « L’Europe, première destination touristique au monde – un nouveau cadre politique pour le tourisme européen » la Commission européenne s’est engagée à promouvoir le développement d’un tourisme durable, responsable et de qualité. Les coopératives de travail associé et sociales actives dans le secteur du tourisme répondent à un certain nombre de défis tels que le respect et le renforcement de la communauté locale dans les zones touristiques, une plus grande implication des citoyens, la durabilité environnementale et l’accessibilité pour tous (quels que soient l’âge, la santé et le profil).

Compte tenu de son potentiel en matière de création de richesses, le tourisme devrait développer sa capacité de générer des bénéfices pour l’ensemble de la société dans des domaines tels que : l’emploi, la création de richesses, la culture, le développement durable, l’environnement, etc.. L’approche basée sur une consommation passive et une exploitation non durable des destinations a montré ses limites et ses effets négatifs. Le marché du tourisme offre aujourd’hui une gamme croissante d’expériences plus responsables et plus durables pour les touristes, y compris, par exemple, la promotion du patrimoine local de l’artisanat et de l’industrie.
Dans cette perspective, les coopératives de travail associé et sociales actives dans l’industrie et les services représentent une source importante d’innovation responsable : le tourisme coopératif peut améliorer l’éventail proposé en Europe à la fois qualitativement et quantitativement en exploitant son énorme potentiel en matière de compétences entrepreneuriales et territoriales.

En effet, les coopératives améliorent localement le capital social parce qu’elles sont enracinées dans les territoires et qu’elles savent comment les développer en s’intéressant à toutes les catégories de personnes, y compris les personnes défavorisées. On peut constater que les coopératives, et en particulier les coopératives de travail associé, les coopératives sociales et les coopératives d’artisans, ont une incidence particulière en matière de développement territorial par le biais de la création et du maintien des emplois et du développement des compétences et des activités locales.

CECOP – CICOPA Europe, en partenariat avec les organisations coopératives et les autorités locales de toute l’Europe, conçoit actuellement un itinéraire transnational innovant dans le domaine du tourisme culturel et industriel : Cooproute, la Route européenne de la Culture coopérative qui traverse différents pays européens. Cet itinéraire réunira des entreprises coopératives préservant les produits et les compétences locales traditionnelles et développant le patrimoine culturel matériel et immatériel. D’autres sites et d’autres destinations qui illustrent les valeurs et la culture coopérative s’inscriront dans cet itinéraire, tels que les coopératives artisanales produisant des textiles traditionnels, des céramiques ou encore le musée de la « Société des Équitables Pionniers de Rochdale » au Royaume-Uni, considéré comme le berceau du mouvement coopératif moderne. L’itinéraire de Cooproute a pour objectif d’être reconnu comme un Itinéraire culturel européen par le Conseil de l’Europe.