Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Le Commissaire Européen à l’Emploi László Andor : les coopératives se sont montrées innovantes en temps de crise

20 avril 2010 English ] [ français ]

Le groupe PPE du Parlement Européen (Groupe du Parti Populaire Européen) a organise le 14 Avril un forum d’échange sur la “Nouvelle Politique pour l’Emploi” ensemble avec László Andor, Commissaire Européen pour l’Emploi et les Affaires sociales, les membres du Parlement Européen, les syndicats, Business Europe et les différentes parties prenantes.

CECOP a profité de cette occasion pour souligner que la durabilité des emplois devrait être intégrée dans les politiques européennes de l’emploi et ne devrait pas être considérée seulement sous l’angle de l’emploi ou des politiques sociales, mais également sous l’angle du développement économique à long terme de l’entreprise : en effet, le développement économique d’une entreprise sans aucune continuité des emplois est difficile à atteindre. Les mesures en faveur du maintien d’emplois et des compétences au sein des entreprises devraient avoir une place centrale dans les politiques de l’emploi.

Au sein du réseau européen CECOP, des centaines d’entreprises menacés de disparaitre ont été sauvés durant ces dernières années au travers la reprise par les travailleurs et se sont développés sous forme coopérative. CECOP a également rappelé le Parlement Européen et la Commission Européenne que les coopératives ont prouvé une meilleure résistance face à la crise comparé à d’autres entreprises de taille identique, actives dans les mêmes secteurs et situés dans les mêmes régions, comme cela a été démontré à travers les enquêtes menés parmi les membres de CECOP en 2009 et en 2010.

Le Commissaire Européen à l’Emploi László Andor a reconnu lors de la réunion que les coopératives se sont montrées innovantes en temps de crise et que certaines leçons pourraient être tirées de leur expérience. Il a également souligné que les banques coopératives avaient prouvées une stabilité supérieure face aux banques conventionnelles.