Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

La coopérative française du réseau CECOP présentée comme exemple de bonne pratique à la conférence de la Commission Européenne sur les services aux personnes et aux ménages

4 février 2013 English ] [ français ]

La scic, société coopérative d’intérêt collectif, française, SPAD (Service Présence et Aide à Domicile)a partagé son expérience avec le public de la conférence portant sur les possibilités de création d’emplois dans le secteur des services aux personnes et aux ménages, organisée par la Commission Européenne les 30 et 31 Janvier. SPAD est une des 3,000 coopératives du réseau CECOP actives dans ce secteur.

Jean-Pierre Saint-Germain a présenté les spécificités et la valeur ajoutée de la forme coopérative active dans la prestation de services aux personnes et aux ménages. « La diversité d’acteurs dans une coopérative comme les travailleurs et les usagers est un atout car tout le monde a un mot à dire », a souligné Jean-Pierre Saint-Germain. La coopérative a été créée en 2009 et son objectif est de fournir des services aux personnes et aux ménages en situation de dépendance. Elle emploie aujourd’hui 80 personnes et fournit des services à environ 390 personnes.

La conférence s’est concentrée sur le potentiel en termes d’emplois dans ce secteur et les différentes parties prenantes ont souligné la nécessité de garantir la qualité des conditions de travail mais aussi des services fournis par une meilleure implication des utilisateurs dans les processus. Dans ce sens, Daniel Molinuevo, chercheur pour Eurofound, la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, a présenté les résultats de l’étude sur les services de soins à domicile. Il a mentionné l’exemple de la coopérative d’initiative sociale espagnole Suara comme une pratique intéressante dans ce domaine. Il a insisté sur le fait que, en Espagne, où près de 5 millions de personnes sont actuellement au chômage, le chiffre d’affaires de Suara augmenté les 4 dernières années de 65% et son effectif également. « Le modèle de gestion coopératif fait que les travailleurs sont plus engagés dans le projet », a expliqué Daniel Molinuevo.

Laszlo Andor, Commissaire européen en charge de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion a ouvert la session et a appelé les États membres à confronter les défis de ce secteur en croissance. Cette conférence suit le document de travail sur l’exploitation des possibilités de création d’emplois offertes par les services aux personnes et aux ménages publié par la Commission en Avril 2012.

La participation de la coopérative SPAD à la conférence va de pair avec le message communiqué par CECOP à la Commission Européenne lors de la consultation portant sur le même sujet. Puisqu’elles sont gérées par des parties prenantes encrées dans le territoire, les coopératives ont naturellement une connaissance approfondie de la communauté et de ses besoins. Les coopératives réunissant plusieurs parties prenantes créent des synergies entre les pouvoirs publics, les usagers et les fournisseurs de services et garantissent de cette façon que les divers intérêts et les ressources au sein d’une communauté locale sont représentés et qu’une réponse adéquate soit fournie.

Légende : Intervention de Jean-Pierre Saint-Germain de la coopérative SPAD.