Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Coopératives industrielles et de services : des alliés essentiels pour atteindre les objectifs du développement durable des Nations Unies

1er juillet 2016

Demain, le mouvement coopératif fête sa journée internationale. Pour la célébrer, les coopératives vont montrer de quelle manière ces entreprises promeuvent les objectifs du développement durable (ODD) des Nations Unies. « Les coopératives : le pouvoir d’agir pour un avenir durable » est le slogan de sa campagne qui met l’accent sur notre contribution aux objectifs. CECOP, la Confédération européenne des coopératives industrielles et de services, souhaite se joindre à cette célébration en montrant avec CICOPA, l’Organisation Internationale des coopératives dans l’industrie et les services, comment les coopératives de travail associé, coopératives sociales et les coopératives de producteurs indépendants sont des alliés essentiels dans l’effort pour atteindre ces objectifs.

« En tant qu’entreprises contrôlées démocratiquement et détenues et gérées par leurs membres (travailleurs, utilisateurs, producteurs indépendants et autres parties prenantes), les 50,000 coopératives représentés par CECOP favorisent une répartition égale de la richesse, des emplois stables et l’accès équitable aux biens et services. Elles favorisent l’égalité des genres, l’engagement pour les communautés locales et sont enracinées localement », déclare Beppe Guerini, Président de CECOP at Vice-Président de CICOPA.
En septembre dernier, les dirigeants du monde - ensemble à l’Assemblée générale des Nations Unies – se sont engagés pour l’agenda 2030 pour le développement durable, en dégageant une vision ambitieuse pour un monde meilleur. Ils ont convenu de dix-sept ODD pour éliminer la pauvreté, lutter contre les inégalités et l’injustice et lutter contre le changement climatique au cours des quinze prochaines années. Des myriades d’exemples démontrent la force des coopératives de travail associé, des coopératives sociales et des coopératives de producteurs dans la réalisation des objectifs de l’Agenda 2030. Le modèle coopératif a le développement durable à sa base, ayant comme fondement des valeurs et des principes éthiques.
Les coopératives de travail associé sont l’un des piliers du mouvement coopératif, approuvé par le Plan d’action pour une décennie Co-operative. Comme indiqué dans le numéro spécial du magazine de CICOPA Travailler Ensemble consacré à la réalisation des objectifs de développement durable, les coopératives de travail associé en particulier peuvent aider « les pauvres et les personnes vulnérables à avoir des droits égaux aux ressources économiques, ainsi que l’accès aux services de base, la propriété et le contrôle des terres et d’autres formes de propriété ... », comme indiqué dans le premier objectif du développement durable.
Sortir de la pauvreté
Les études de CICOPA indiquent que ce modèle est particulièrement adapté pour sortir les gens de la pauvreté, en aidant notamment la transition de l’économie informelle à l’économie formelle. Une partie des excédents des coopératives est toujours consacré à fournir à ses membres des outils sociaux tels que la formation, l’éducation, le logement et les services financiers, ainsi que des services de soins pour leurs propres familles.
Dans les pays où un certain niveau de recherche existe sur le genre et les coopératives, les chiffres indiquent que les coopératives sont parmi les meilleurs endroits pour la création de l’égalité des genres. Les enquêtes montrent que les femmes constituent 61% de l’effectif des coopératives italiennes, et que 23,6% d’entre elles occupent des postes de haut niveau (26% si l’on inclut les postes de responsabilité dans la gestion et le contrôle de la coopérative), contre 16% dans des autres sociétés. Les études sur le genre menées par COCETA, la Confédération espagnole des coopératives de travail associé, montrent que près de 50% des travailleurs sont des femmes et que la quantité de femmes occupant des postes élevés atteint 39%, tandis que, dans d’autres types d’entreprises en Espagne, ce chiffre atteint à peine 6%.
Santé
L’un des principaux objectifs de l’Agenda 2030 est d’assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tous les âges. Au milieu de l’externalisation des services du secteur public et de la concurrence privée, les coopératives – en tant qu’organisations basées sur les membres - mettent la santé et le bien-être au-dessus des bénéfices. Elles jouent un rôle crucial dans les soins de la personne, la prévention de la maladie, et le bien-être social des membres et du personnel. Elles jouent un rôle clé auprès des populations vulnérables, y compris les personnes handicapées, les personnes âgées et les malades mentaux, et adoptent une politique d’adhésion inclusive.
Des nombreuses exemples se retrouvent en Italie, Espagne et le Royaume-Uni, entre autres pays européens, comme la coopérative CASA, créé en 2004 pour fournir des services de santé à domicile et de soutien à la protection sociale de qualité pour les personnes âgées et les handicapées dans le Nord Est de l’Angleterre. Aujourd’hui la coopérative emploie 750 personnes.
Selon l’étude « La prestation de Services d’Intérêt Général en Europe et le rôle des entreprises sociales : une perspective coopérative » élaboré par Beppe Guerini et Bruno Roelants, Président et Secrétaire General de CECOP, les coopératives sociales ont été en mesure d’inclure progressivement les principales parties prenantes dans une dynamique de contrôle démocratique sur le service fourni. Cela a permis un niveau élevé de participation à la gouvernance d’entreprise qui, à son tour, permet à ces entreprises d’identifier les besoins des citoyens. Le contrôle démocratique a, en conséquence, un impact fort sur la qualité des services. Tout d’abord, parce que les utilisateurs peuvent prendre part aux processus de prise de décision, et d’autre part, parce que les fournisseurs qui participent également à la prise de décision, sont en contact quotidien avec les utilisateurs et peuvent connaître leurs besoins.
Industrie
Il y a beaucoup d’autres exemples dans d’autres objectifs du développement durables, comme l’objectif numéro neuf sur la liste de l’ONU : « construire des infrastructures résilientes, promouvoir l’industrialisation durable et favoriser l’innovation ». Les coopératives de travail associé, sociales et de producteurs promeuvent l’emploi durable, la croissance économique et l’industrialisation. Elles favorisent la dimension à long terme de l’entreprise. Et même si certaines d’entre elles passent par des moments difficiles, la tendance générale rapportée par différentes études montre que ces coopératives font preuve de résilience aux situations de crise.
Des pays comme la France, l’Italie et l’Espagne ont de nombreux exemples de coopératives de travail créés par les employés qui prennent le contrôle de leurs entreprises et de la sauvegarde de leurs emplois, après des faillites ou des entreprises saines sans héritiers. Tel est le cas de l’Editoriale Zanardi, une société d’impression artisanale située dans le nord de l’Italie et transformé en une coopérative de travail en 2014 pour sauver l’emploi et le savoir-faire.

Un autre exemple : dans le Pays Basque (Espagne), il existe un des plus grands exemples de l’industrialisation durable et de l’innovation. La Corporation Mondragon, un groupe de plus de 100 coopératives de travail associé, qui donnent de l’emploi à 74,117 personnes, a débuté en 1943 à Mondragon, une ville pauvre, qui avait alors une population de 7000 personnes qui n’avait pas encore récupéré de la guerre civile espagnole. Aujourd’hui, le Pays Basque (où la Corporation Mondragon représente une grande partie de l’économie - 3% du PIB régional et premier groupe d’entreprises régional) est la région d’Espagne avec le moins de chômage (12% contre 25% dans le reste du pays). Oñati, la ville avec le moins de chômage en Espagne (8,5%), parvient à avoir un taux de chômage si faible en grande partie grâce aux coopératives, qui représentent plus de 50% des entreprises de la ville.
Changement climatique
Les coopératives contribuent également à lutter contre le changement climatique, à bien des égards. Comme le Dossier spécial de Travailler Ensemble le montre, il existe plusieurs exemples dans ce secteur, comme la coopératives de travail associé Atelier Reeb en France, spécialisée dans des systèmes d’épuration de l’eau. La liste des exemples est sans fin. En tant qu’entreprises basées sur les valeurs de l’auto-assistance, l’auto-responsabilité, la démocratie, l’égalité, l’équité et la solidarité, les coopératives de travail associé, les coopératives sociales et les coopératives de producteurs, qui fournissent un emploi à quelque 16 millions de personnes dans le monde, travaillent pour atteindre ces objectifs depuis de nombreuses années.

CONTACT :
Leire Luengo – Communication Officer + 33 6 1336 05 29 - leire.luengo@cecop.coop
CECOP – CICOPA Europe, Confédération européenne des coopératives de travail associé, les coopératives sociales et de producteurs, regroupe des organisations nationales dans 15 pays qui affilient à leur tour plus de 50 000 entreprises coopératives et participatives. La grande majorité étant des PME employant 1,3 million de travailleurs dans toute l’Europe. La plupart d’entre elles sont caractérisées par le fait que les travailleurs dans leur majorité en sont membres-propriétaires, tandis que d’autres sont des entreprises de deuxième degré pour les PME. En outre, plus de 12 000 coopératives sociales sont spécialisées dans la fourniture de services d’intérêt général ou dans la réinsertion par le travail de personnes désavantagées et marginalisées (personnes handicapées, chômeurs de longue durée, anciens détenus, personnes souffrant d’addiction, etc.).