Logo CECOP
EN
Address: European Cooperative House
Avenue Milcamps 105, 1030 Brussels, Belgium
Telephone: +32 2 543 1033
Email: cecop@cecop.coop

Augmentation de 32 % du nombre des coopératives de travail associé créées en Espagne

3 février 2014 English ] [ français ]

Selon les données publiées récemment par le ministère espagnol de l’Emploi et de la Sécurité sociale, au cours du troisième trimestre 2013 le nombre des coopératives de travail associé a augmenté en Espagne de 32 % par rapport à la même période de l’année précédente. Ceci démontre une fois encore la manière dont ce modèle économique se développe et résiste malgré la situation économique.

Si on analyse cette augmentation par région on note que la quasi-totalité de celles-ci ont connu une telle croissance. L’Andalousie se détache avec plus de 60 % par rapport à la même période de l’année précédente. Elle est suivie par la Murcie avec une augmentation de 21 % tandis que les Communautés autonomes du Pays basque, de Catalogne et de Valence montrent une augmentation de 11 %.

Ces pourcentages se traduisent par une reprise de l’emploi dans les coopératives aux niveaux de l’année 2007. Face à de tels chiffres, Juan Antonio Pedreño, président de la Confédération espagnole des coopératives de travail associé (COCETA), a indiqué que si « les coopératives de travail associé ne sont pas étrangères aux difficultés et souffrent de la même manière de la situation générale, elles ont réussi non seulement à maintenir l’emploi mais aussi à en augmenter le nombre » ; il a souligné dans le même temps « que l’emploi à durée indéterminée s’est développé de plus de 10 points depuis 2007 et que l’emploi temporaire a diminué de plus de 8 points ».

Plus de 80 % des travailleurs qui créent ce type d’entreprise bénéficient d’un emploi stable puisqu’ils sont membres de la coopérative. En outre, les femmes occupent près de 50 % des emplois coopératifs et 40 % des postes à responsabilité, bien au-dessus des autres modèles d’entreprise. « Il ne s’agit pas de n’importe quel emploi mais d’un emploi de qualité marqué par l’empreinte du mouvement coopératif : démocratie, responsabilité sociale, solidarité, engagement et flexibilité, comme le montre la survie des entreprises coopératives qui a également connu une croissance », a conclu Juan Antonio Pedreño.